ADVOCACY FRANCE
Le jour où des personnes peu habituées à parler seront entendues par
des personnes peu habituées à écouter, de grandes choses pourront arriver.

picto Le mot du président


VIDEO PHILIPPE GUERARD MAD PRIDE 2015

 

A l'issue de cet été meurtrier, nous avons tous une pensée pour toutes ces 
familles meurtries par l’horreur à Nice. C’est dans ces moments là  que  l’esprit collectif citoyen doit montrer l’intérêt d’être ensemble et qu'il peut nous permettre d’arriver à dépasser le traumatisme, même si l’on ne peut oublier cette violence aussi excessive.  Il faut, plus que jamais, que nous participions tous ensemble, peu importe l’endroit où nous sommes, à pouvoir reconstruire cette société basée sur les droits de l’homme, qui dérange tant les barbares.
Nous pouvons être fiers de ce que nous sommes depuis la création de notre association.
Je parle, ici, du droit à la parole, en passant par l’existence pour chacun et chacune.
Ce droit à la parole nous l’avons… Et, au sein de notre association, cela s’est une nouvelle fois concrétisé par un projet, auquel une douzaine de nos adhérents se sont associés durant une année, dès octobre 2015. Advocacy France s’est donné les moyens avec le soutien de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) et la Fondation Internationale de la Recherche Appliquée sur le Handicap (FIRAH), de la Fondation de France, des Caisses de Prévoyance Humanis et AG2R coordonnées par le Comité de Coordination Action Handicap (CCAH) de mettre en place un programme ambitieux de recherche-action. En effet, nos adhérents ont été mis en position de chercheurs et d’experts afin d’exprimer leurs besoins et de repérer les difficultés de communication entre les personnes handicapées psychiques et les institutions. Ce projet qui vise à une amélioration cette communication a permis à nos adhérents d’aller rencontrer les responsables institutionnels locaux. Cette première phase fut très riche et sera reconduite encore une année. Autre grand succès de ce début d’année : les Semaines d’Informations en Santé Mentale.  
Mais notre action ne s'arrête pas là . Notre action de représentation de la cause des usagers se fait autant par des soutiens individuels aux droits et aux recours et des prises de positions publiques, que par des participations aux organisations fédératives, que par notre participation aux instances institutionnelles. Notre démarche est de tout à la fois soutenir sans concession nos positions et de participer chaque fois qu'on nous le demande. Il est regrettable, comme nous l'avons dit à Blois (voir communiqué sur le site advocacy.fr), que cet effort, dont l'utilité sociale est réclamée par les pouvoirs publics ne soit pas soutenue matériellement par ceux-ci. Outre la recherche qui a mobilisé très fort notre énergie, outre les actions traditionnelles (notamment la Mad-Pride), notre activité, ce trimestre, nous a mobilisé au CNCPH, à la CNSA, à la CNS. Nous sommes nouvellement élus au CA du CFHE et nommés au Comité scientifique du  CCOMS. Ce travail de participation mené par notre bureau est ardu et parfois même frustrant, car nous aimerions que les choses aillent encore plus vite. Mais il permet que les choses avancent. Ainsi nous voyons le rôle de la Personne de Confiance, que nous revendiquons depuis 20 ans enfin  reconnu par décret. Nous conseillons à nos lecteurs de s'en saisir. A l'issue d'un travail auquel nous avons largement participé, la CNSA a établi le nouveau Cahier des Charges des GEM opposable aux ARS suite à la  recommandation ministérielle. Ce document est important car les ARS sont habituées à gérer des services sanitaires ou médicosociaux, ce que ne sont pas des GEM. Seul bémol: ce cahier des charges fait, à notre avis,  encore une part trop belle aux prestataires de services comme gestionnaires possibles de GEM, dont la définition, dès 2005 a toujours été d'être un outil de rencontres et d'activités initiées par les usagers, dont par les associations d'usagers. 
Le site rend compte de prises de position, colloque et article qui sont consacrés à la défense des droits.
Enfin, le site met à la disposition de ses lecteurs des documents d'intérêt général. Il s'agit d'abord du rapport de la commission Couty concernant l'UNASS qui, sans doute fera date. Nous sommes perplexe devant le fait que ce rapport recommande la constitution de 6 collèges distincts, dont celui des associations d'usagers. Nous nous demandons pourquoi ne sont-elles pas les seules à siéger? La commission ad-hoc nous avait habitué à une plus grande rigueur. Par ailleurs, dans la continuité de la Loi de modernisation de notre système de santé, les communautés psychiatriques de territoire et la charte du parcours de santé sont créées. Initiatives gouvernementales innovantes ou plus couteuses qu'utiles? Nous nous garderons de trancher. Attendons ce que cela donnera.

 

 

 

 

 

 

 

 

Chers Amis,
Nous nous retrouvons aujourd'hui à la veille de la Mad Pride 2016 et de notre Assemblée Générale.


LA MAD PRIDE
La Mad Pride de Paris est devenue en 2 ans une institution reconnue, trouvant sa place le 2ème samedi de Juin . C'est donc le 11 juin que nous partirons à 14h de l'Hôpital Saint-Antoine pour défiler jusqu'à la Place de la République jusqu'à 18h. De nouvelles associations nous rejoignent. C'est le cas de la FNARS. Nous porterons, cette année encore haut et fort les couleurs de la lutte contre les discriminations.


L'ASSEMBLEE GENERALE- 20 ans déjà
L'Assemblée Générale de notre Association sera le 13 juin de 11h à 18h, au siège: 5 Place des Fêtes.
Au delà de l'aspect statutaire , ce sera l'occasion de fêter le 20ème anniversaire. Eh oui, cela fera déjà 20 ans fin octobre de cette année que nous avons lancé notre mouvement! Après la réunion statutaire, nous allons prendre le temps de réfléchir en séminaire pour nous rappeler notre histoire,  évoquer l'actualité en nous informant sur la nouvelle Loi de Modernisation de notre Système de Santé (LMSS) et pour revendiquer  nos valeurs en travaillant sur le rapport alternatif sur l'application de la Convention de l'ONU des Droits des Personnes Handicapées(CDPH-ONU). Profitez de l'AG pour adhérer, ré-adhérer et participer.


REPRESENTATION DES USAGERS
Ce mois-ci, nous avons continué avec ardeur notre travail de représentation des usagers en santé mentale.
Ce fut d'abord le fait d'être auditionnés (Philippe Guerard, Berard Meile, Claude Ethuin)  par la "Commission Couty" chargée de rédiger le décret d'application de l'article 1 de la LMSS sur l'Union des Associations Agrées des Usagers de la Santé. Cette Loi contient bien des aspects surprenants pour les usagers parce que le corsetage administratif qu'elle revendique est loin des préoccupations des usagers. Nous avons eu l'occasion de le dire aux sénateurs. Cependant notre mot d'ordre est de revendiquer "Rien à notre sujet sans nous" et donc de nous donner les moyens de nous faire entendre. Il nous parait essentiel de faire entendre la voix des usagers en santé MENTALE et de ne pas réduire la souffrance psychique à une annexe de la maladie somatique.
Nous avons participé à l'Assemblée Générale du CFHE consacrée à la mise en œuvre de la CDPH-ONU et nous apprécions de faire en partenariat ,avec l'ensemble du monde associatif, ce travail sur l'application de la CDPH-ONU. Notre Président y a été élu au Conseil d'Administration du CFHE.
Ceci a précédé de peu notre participation au CNCPH où nous avons été représentés par Bernard Meile et Claude Ethuin.
La recherche avance bien et nous arrivons au dépôt du rapport intermédiaire de la 1ère année et de la demande de financement pour la 2ème année. Par la documentation que nécessite la recherche, nous contribuerons au Centre Ressources de la FIRAH.
Le Réseau de Pairadvocacy a débuté en mars et mènera jusqu'en juin une nouvelle session de formation à la pairadvocacy avec 10 participants. Il est possible de s'inscrire pour une prochaine session.


ACTIVITES LOCALES ET EUROPEENNES
La représentation nationale des usagers ne doit pas faire oublier que les activités localescomme le week-end vélo à Granville ou le petit film d'Oxygem, ni les actions européennes comme le rapport "Mapping Exclusion" ou la "campagne anti stigma: Chacun de Nous" de Santé Mentale Europe. Nous sommes fiers que Stéphanie ait été cooptée par ses pairs pour représenter l'ENUSP (Réseau Européen des Usagers et Survivants de la Psychiatrie) à l'Assemblée Générale du Forum européen des Personnes Handicapées (EDF) à Dublin.

Enfin notre site a une mission d'information. A ce titre nous relayons l'article de l'APM sur l'Infirmerie Psychiatrique de la Préfecture de Police de Paris (IPPP) , mise  en cause par le Contrôleur des Libertés et le projet de Loi "Egalité et Citoyenneté". Fidèles porte-paroles des usagers, nous avons aussi tenu à faire connaitre l'ouvrage "C'est dans la tête ,et alors?" réalisé par Espoir 54. Chers Amis,

 

... Lire la suite

picto Communiqué :

Le "Consensus de Blois" : A la suite du Colloque organisé le 10 novembre 2016 par l'UNIOPSS, l'ADESM et Santé Mentale France, au cours dfuquel Philippe Guérard a prononcé le discours ci-dessous, les différentes associations dont Advocacy ont travaillé sur un texte commun, sorte de plateforme à soumettre aux candidats pour les Présidentielles.

Vous trouverez ce texte dans la rubrique "communiqués" - Administration

Discours prononcé par Philippe GUERARD au nom des usagers en Santé mentale,  le 10 novembre 2016, à Blois, en ouverture du Colloque: Quels défis en santé mentale? coorganisé par l'UNIOPSS, SMF et... Lire la suite

picto Newsletter :

Inscrivez-vous à la Newsletter mégaphone et recevez les prochains numéros dès leur parution :

picto Contact :

ADVOCACY France
5, Place des Fêtes - 75019 PARIS
Portable : 06.70.33.55.81
E-mail : siege@advocacy.fr
Passer par notre formulaire de contact